Carta Credencial. Pedir la Mano de la Archiduquesa de Austria Doña María Cristina.

El Embajador Extraoirdinario de S.M. es enviado para solicitar la mano de la Archiduquesa Doña María Cristina de Austria.

Guía de Protocolo Diplomático.

 

Imagen Protocolo y Etiqueta protocolo.org

Credencial de Embajador Extraordinario para pedir la mano de la Archiduquesa Doña Maria Cristina de Austria.

Ver la carta original en formato pdf.

Texto de la carta.

Sérénissime très Haut et Puissant Prince Seigneur Mon Parenttrés Bon et cher Frére:

Mon vive désir de resserrer de plus en plus les liens de parenté et d'amitié qui m'attachent á Votre Majesté Impériale et Royale et la conviction que j'ai acquis des hautes qualités et rares vertus dont Son Altesse Impériale et Royale Madame l'Archiduchesse d'Autriche Marie Christine est douée, m'ont décidé á me fixer sur l'élection de cette Princesse pour partager avec Elle le Tróne de Mes ancétres.

Dans ce but, et pour obténir tout d'abord le consentement de Votre Majesté, j'ai chargé de Mes Pleins Pouvoirs Don Eduardo de Carondelet y Donado, Duc de Bailen. Marquis de Portugalete, Barón de Carondelet, Grand d'Espagne, Grand Croix de l'Ordre Royal et distingué de Charles III, et de l'Ordre Militaire de Saint Herménegilde, Chevalier de Saint Ferdinand et de plusieurs autres ordres militaires, Genéral de l'Armée Espagnole, Mon Chambellan, Mon Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiare.

Le Duc de Bailen que m'a témoigné toujours le plus vif dévouement et qui est de Mes plus distingués serviteurs, ce qui le rend digne de cette importante Mission, aura l'honneur en remettant á Votre Majesté Impériale et Royale cette Lettre, de Lui exprimer en méme temps, tous les voeux que je forme pour Son constant bonheur et celui de Sa Famille Impériale.

J'espére que Votre Majesté daignera accueillir Mon Ambassadeur avec Sa bienveillance habituelle et je La prie d'ajouter foi et créance atout ce qu'il portera á Sa connaissance, en Mon nom, surtout lorsque conformément á mon désir il exprimera á Votre Majesté Impériale et Royale les sentiments d'affection et de haute estime avec lesquels je suis.

Seigneur Mon Parent Très bon et cher Frére.
De Votre Majesté Impériale et Royale
Le bon Frére et Parent,
ALPHONSE.

Au Palais de Madrid le 9 0ctobre 1879.

A Sa Majesté l'Empereur d'Autriche, Roi de Bohéme, Roi Apostol que de Hongrie.

 

Nota

  • 8445

    Aviso Los artículos "históricos" se publican a modo de referencia

    Pueden contener conceptos y comportamientos anacrónicos con respecto a la sociedad actual. Protocolo.org no comparte necesariamente este contenido, que se publica, únicamente, a título informativo

¡Ayúdenos a mejorar!

¿Le ha parecido útil o interesante el artículo?

  • Nada
  • Poco
  • Algo
  • Bastante
  • Mucho

Su opinión es importante.

Participe y aporte su visión sobre este artículo, o ayude a otros usuarios con su conocimiento.

Contenido Relacionado

 

 

Protocolo y Etiqueta es un portal de Cronis OnLine.

Copyright © 1995-2019

Generado con contentG

Contacto